International Harvester 533-SA : règle de trois

tracteur IH 533 SAComme beaucoup de grandes marques d’origine américaine, le géant International Harvester s’est également largement impliqué dans le développement et la modernisation du machinisme agricole en Europe, devenant ainsi, à ce niveau et en matière de tracteurs, un acteur de premier ordre. En France, le nom et les tracteurs IH sont automatiquement liés à l’usine de Saint-Dizier, qui produisit depuis les années 1950 nombre de modèles emblématiques. Les tracteurs composant la série 33 en font partie. Nous vous proposons de découvrir cette dernière à travers l’un de ses modèles phares : le 533-SA, dans sa version 4 roues motrices.
Textes : G. Waegemacker, C. Routier  ; photo : C.Bedeï

International Harvester a toujours donné une place importante à l’innovation, qui a souvent été à l’origine de gammes de tracteurs toujours plus perfectionnés. Le 21 juin 1965, la marque prend un virage sans précédent avec la présentation d’une nouvelle série dite «européenne». Tous les acteurs de l’aventure IH en Europe sont rassemblés pour découvrir deux nouveaux modèles appelés à devenir mythiques : le 523 et le 624. Le premier d’entre eux se classe dans la catégorie des tracteurs de 50 ch alors que le second inaugure une nouvelle famille de 60 ch. Novateurs et singuliers, ils résultent en effet de travaux communs entre le bureau d’études germanique, situé à l’usine IH de Neuss, et celui de Saint-Dizier, en France. Cette nouvelle gamme est donc taillée pour répondre aux exigences du marché européen – cette série de tracteurs franco-germanique est d’ailleurs baptisée CM, pour Common Market (Marché Commun). L’Europe encore naissante voit ainsi, déjà, les fruits de cette unification, avec l’aide du grand frère américain.

La dénomination de ces tracteurs appelle à la plus grande logique. Les deux premiers chiffres correspondent à leur puissance en chevaux DIN. Le 523 atteste donc de 52 ch DIN et le 624 de 62 ch DIN. Enfin, le dernier chiffre de cette combinaison correspond au nombre de cylindres moteur (3 pour le 523 et 4 pour le 624). Également conçus et produits à Neuss, ces moteurs diesel sont les premiers IH à disposer d’une pompe à injection Bosch. La transmission utilisée en série sur ces tracteurs est tout à fait classique avec une double gamme, jouant sur quatre rapports avant et deux marches arrière. Une boîte de vitesses Agriomatic de type S12 + 4, offrant ainsi 12 rapports avant et 4 arrière, est également disponible en option. La principale innovation de ce système réside dans le fait que le conducteur du tracteur peut changer de rapport sur cette plage supplémentaire sans débrayer, en manoeuvrant simplement un petit levier disposé à droite du poste de conduite. Le relevage du tracteur témoigne de capacités étonnantes avec une force de levage de 1700 kg. En 1969, la gamme s’étoffe quelque peu avec l’arrivée du 724, un modèle attestant d’une puissance de 72 ch. Nouveauté de l’année 1971, le 824 fait aussi une entrée en scène remarquée. Se plaçant au rang des tracteurs de 80 ch, ce modèle est à même de répondre aux attentes des grandes exploitations. Mais il faut attendre l’année suivante pour qu’International frappe fort à nouveau.

Une gamme uniformisée…

En 1972, lors du salon annuel du machinisme agricole à Hanovre, IH présente ses nouvelles séries de tracteurs, dont la puissance s’échelonne de 28 à 83 ch. Gardant leurs lignes si carrées, les modèles de cette gamme naissante reprennent en fait le design adopté depuis un an déjà par les 946 et 1046. [...]

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le n°24 en vente en ligne sur hommell-magazines.com.

Les commentaires sont fermés.